Pour pouvoir maîtriser l’ensemble des éléments d’une Supply Chain, il faut qu’une entreprise industrielle maîtrise l’ensemble des paramètres de ses chaines de fabrication et de distribution.

Pourtant, de nombreux facteurs empêchent les entreprises d’avoir cette maîtrise : Flexibilité du commerce international, Rapidité du transport, Faibles coûts de l’énergie, Recherches des moindres coûts de fabrication.

Aujourd’hui, une même supply chain se trouvé éclatée, avec des acteurs disséminés dans le monde entier. C’est ce que nous appelons un monde VUCA : Volatile, Uncertain, Complex and Aubiguous. Un mode dans lequel nous devons mettre en œuvre de nouvelles méthodologies pour garantir la bonne circulation des flux dans la Supply Chain !

Tous les bénéfices sont directement liés à la vitesse du flux et de l'information (Loi de Plossl)

Quels problèmes pose l’éclatement de la Supply Chain ?

  • Une communication difficile liée à la distance entre les différents acteurs, la barrière de la langue et les différences de culture
  • La recherche d’optimisation locale au détriment de la performance globale de la Supply Chain
  • L’allongement du temps de traversée, ou Lead Time qui entraine un allongement du Lead Time de l’ensemble de la Supply Chain

Résultat : la demande n’est plus synchronisée sur l’ensemble de la Supply Chain. Cette désynchronisation engendre souvent un effet d’amplification de la demande autrement appelé Bullwhip ou coup de fouet.

Cette gestion non linéaire a un effet néfaste sur l’agilité et la vitesse du flux.

Quelles sont les conséquences de l’éclatement de la supply Chain ?

  • Les stocks sont trop hauts ou trop bas
  • Le taux de service est mauvais
  • Les urgences (transport, heures supplémentaires, replanification, etc.) ont un coût important
  • L’ERP ne fonctionne pas de manière optimale et envoie des signaux VUCA.

Comment résoudre ces différents problèmes ?

  • Protéger les flux d’informations et de marchandises
  • Synchroniser des environnements complexes et dynamiques
  • Mettre en place des capacités au niveau de la demande réelle
  • Fournir des signaux clairs pour chaque ressource

DDMRPXL Groupe et son partenaire B2Wise vous accompagnent pour booster votre Supply Chain avec la méthode DDMRP (Demand Driven Material Requirements Planning).

En pilotant votre Supply Chain par la demande réelle, nous pouvons appréhender les changements de demande des clients, et ainsi, adapter la planification et la fabrication tout en gérant les approvisionnements en temps réel !

DDMRPLa méthode DDMRP permet de modéliser, planifier, exécuter et gérer la Supply Chain : elle comprend des éléments de MRP, du Lean, de la théorie des contraintes, du Six Sigma. Elle combine ces différents apports avec des innovations qui lui sont propres pour positionner, protéger et extraire des « stocks intermédiaires et amortisseurs » appelés « buffers », tout au long de la Supply Chain.

Positionner - Protéger puis Tirer

Les 5 étapes de la méthode DDMRP :DDMRP

La méthode DDMRP permet : 

  • De définir votre stratégie de stockage en dimensionnant des buffers et leurs conditions d’ajustement
  • Un pilotage opérationnel de vos approvisionnements, de vos productions et de vos livraisons grâce à la définition de règles de priorisation claires et visuelles.

La méthode DDMRP s’applique dans trois domaines :

  • Les approvisionnements de matières premières et de composants
  • La fabrication
  • La distribution

À terme, l’objectif de la méthode DDMRP est de tendre à la diminution des stocks tout en assurant un meilleur niveau de service. Pour cela, la communication sur l’ensemble de la Supply Chain joue un rôle essentiel notamment par :

  • La précision des cahiers des charges
  • Le partage d’informations sur les volumes et prévisions via les processus PIC / PDP

De même, la communication joue un rôle sur la gestion des variations, en permettant de traiter un grand nombre de problèmes, quel que soit l’élément dysfonctionnant et son positionnement géographique sur la Supply Chain.

Enfin, la méthode DDMRP permet de réduire et de maitriser les délais de la Supply Chain dans son ensemble en supprimant tous les gaspillages :

  • Les reprises de charges
  • La non-qualité
  • Les stocks
  • La sur-production
  • Les transports / déplacements
  • Les attentes

C’est pour cette raison que la méthode DDMRP met l’accent sur la cartographie des flux, tant du point de vie des opérations physiques que des transports et des flux d’informations, en particulier informatiques avec l’outil VSM étendue.

XL Groupe, avec l’appui de son partenaire B2Wise, booste votre Supply Chain grâce à ses 3 consultants certifiés Demand Driven Institute, organisme de référence pour la méthode DDMRP !

 

B2WISEDemand Driven Institute

Pour aller plus loin, visionnez le replay de la web-conférence "Accélérer les flux dans la supply chain avec le DDMRP".

 

Lien Vidéo