La crise liée au COVID-19 est venue perturber les activités de chaque entreprise. ​Si des impacts positifs sont à noter, comme l’accélération de certaines innovations​ ou des changements de comportement plus centrés sur la valeur ajoutée, les perturbations engendrées sont pour autant colossales : production de biens et services à l’arrêt, effondrement du chiffre d’affaires, tension sur la trésorerie, impacts sur l’organisation des équipes et sur les collaborateurs.

Dans un tel contexte d’incertitude, il est primordial de réfléchir aux modalités de redémarrage et de reconstruire un modèle garantissant : ​

  • La sécurité des équipes et leur remobilisation​,
  • La relance du business et la croissance du chiffre d’affaires​,
  • Le développement d’une plus grande agilité pour rebondir dans le monde VUCA qui s’impose désormais à toute organisation (Volatility, Uncertainty, Complexity and Ambiguity).

Quelles sont les problématiques liées à la crise ?

En situation de crise, une organisation est soumise à une multitude de signaux qui peuvent engendrer de forts risques s'ils ne sont pas hiérarchisés, priorisés et traités. On note souvent  :

  • Des difficultés à embarquer les équipes en donnant du sens aux choix stratégiques et au lien avec les actions ciblées décidées,
  • Un manque de définition des rôles et responsabilités qui limite l’alignement des équipes en mode agile et le pilotage efficace des activités.

Ces évènements peuvent faire chuter la confiance des clients et des équipes et se traduire par des perturbations, des blocages voire une baisse d’initiative et un sentiment d’échec irrémédiable mal vécu par tous.

Les points de difficultés se situent au croisement entre :

  • Des problématiques internes d’organisation des activités Manufacturing ou Service,
  • Des problématiques de flux (physiques et d'informations) au niveau de la Supply chain globale et des liens amonts (fournisseurs) ou avals (clients),
  • Des problématiques de développement ou d’innovation qui peuvent être un levier de croissance ou d’attractivité.

Au-delà des impacts humains et organisationnels, ces évènements ont un effet sur le chiffre d’affaires, les coûts et donc la rentabilité et le besoin en fond de roulement de la société. Nous préconisons la mise en place d'une démarche opérationnelle et terrain. Cela permet de prendre le recul nécessaire et d’imaginer ensemble les scenarii pour se mettre en capacité d’anticiper et de prendre les bonnes décisions.

Que la problématique soit externe (gestion client, contrainte réglementaire,) ou interne (problématique technique ou humaines), les problèmes et les solutions sont construits et communiqués avec un objectif commun : dans un laps de temps court, passer d’un mode panique et pompier à une dynamique double ; celle d’une orchestration globale associée à une liberté de chacun de contribuer et être force de proposition et d’initiative.

Comment identifier les leviers pour relancer votre activité ?

Dans cette phase amont, vous allez réaliser une auto-évaluation en ligne, de votre capacité de reprise sur 6 thématiques clés :

  • Ressources Humaines,
  • Opérations/Activités,
  • Supply Chain/Achats,
  • Finance,
  • Commerce/Marketing,
  • Innovation.

Cette auto-évaluation de 50 questions sera complétée par un entretien téléphonique avec un consultant expert d’XL Groupe afin d’identifier les axes prioritaires et les principaux leviers pour relancer votre activité. ​

Pourquoi réaliser un diagnostic complet ? ​

Le diagnostic complète et précise l’auto-évaluation. Il permet d’élaborer un plan de sécurisation à court et moyen terme en fonction des priorités et urgences identifiées. ​ Il est réalisé au sein de vos locaux, dans le respect des gestes barrières, avec des consultants intégrant les compétences d’expertise comptable et de performance opérationnelle. ​

Après une phase de préparation et d’analyse de données chiffrées, le diagnostic se déroulera sur le terrain sous la forme d’entretiens, d’observations et d’ateliers de travail avec les équipes. Les résultats seront partagés, les objectifs définis en commun, ainsi que le plan de sécurisation.  

En quoi consiste le plan de sécurisation de l’activité ? 

Cette phase d’accompagnement consiste à mener des actions et des chantiers de performance sur le terrain permettant d’atteindre les objectifs fixés sur le mois, en formant et coachant les équipes. ​

Un système de pilotage des objectifs et de l’avancement sera mis en place sous la forme d’une « war room », en privilégiant le management visuel et les points de coordination quotidiens. ​

Les rôles et responsabilités, ainsi que la constitution d’une « task force » auront été précisés au préalable. Un bilan sur les gains et l’avancement du plan de sécurisation sera fait à l’issue.

Comment pérenniser les résultats obtenus ?

Il s’agit d’instaurer une véritable dynamique collective de l’amélioration continue. Cela constituera les bases permettant de renouer avec la réussite commerciale, l’agilité dans l’adaptation des offres et nouveaux produits, l’alignement des équipes, le développement de la richesse humaine et in fine la solidité financière au terme de profitabilité et de rentabilité. ​

Cette phase qui déroulera le plan de sécurisation moyen terme, fera l’objet d’un bilan global au bout de 3 mois et fixera la feuille de route pour les mois à venir. 

Le succès de cette démarche REBOND repose sur les principes du Lean, Juste Nécessaire - Remise en cause permanente - Intelligence collective, auxquels il faut associer des ressorts indispensables en temps de crise : Sécurité, Priorisation, Progressivité, Agilité et Transversalité. C‘est en déployant toutes les énergies disponibles au sein de votre organisation que celle-ci pourra rebondir et retrouver le chemin d’une croissance durable !