Être répétable et reproductible tout en garantissant l’intégrité physique et morale des collaborateurs et en minimisant les gaspillages fait partie des compétences de base pour pérenniser une entreprise. La notion de capitalisation et partage des bonnes pratiques d’activité font partie des fondations d’une démarche Lean. Entre savoir ce que l’on doit faire et comment le faire il y a souvent un fossé… et des Hommes.

Le Training Within Industry*

L’approche de ce programme est intéressante car l’objectif est bien de capitaliser et transmettre des savoirs, de conduire les équipes et de faire évoluer les pratiques. Repris par Toyota dans les années 50 dans le cadre de négociations avec les salariés, cette approche focalisée sur l’humain est bien différente de celles prises alors par nos industries occidentales. Il ne s’agit pas d’opposer une approche "méthodiste" d’une approche "terrain" mais plutôt de bien comprendre le mariage entre l’amélioration continue et le Kaizen dans une démarche Lean.

*TWI : Training Within Industry Programme initié par le Ministère de la Guerre américain pour soutenir les Services et l’Industrie de la Guerre suite au départ au front des Gi’s.

Du TWI au Lean

Taichi Onho a testé les composantes du TWI, puis les a intégrées dans les autres composantes du TPS. Au « Job Instruction », il ajouta les notions de Takt Time, d’encours et d’organisation de l’espace de travail. Ces modifications qui ressembleraient à des ajustements sont en fait des évolutions fondamentales : 

  • L’Homme est au cœur de la démarche Lean,
  • Définir les conditions de réalisation d’une activité par l’Homme, être capable de les partager, les enseigner, les respecter et les faire évoluer pour le bien des Opérateurs et de l’entreprise doit devenir une obsession pour tout manager.

Le TWI 4.0

En presque 80 ans, si beaucoup de choses ont changé, la plupart des bonnes pratiques énoncées par le TWI restent d’actualité. Cependant :

  • L’évolution des savoirs est continue depuis la nuit des temps et ne ralentit pas,
  • Le niveau requis de maitrise des connaissances est de plus en plus complexe et ne cesse de s’élever,
  • L’évolution sociétale impacte de plus en plus les comportements des collaborateurs,
  • L’offre des technologies digitales, équipements numériques et solutions collaboratives explose, offrant tous les jours de nouvelles solutions à des coûts raisonnables.

La multiplication des Savoirs de l’entreprise impose une approche structurée sous peine d’en perdre l’essentiel.

Il faut donc sécuriser les savoirs de l’entreprise en étant capable :

  • De les faire évoluer en temps réel,
  • De les capitaliser pour pouvoir les transmettre,
  • De faire évoluer les ressources humaines de l’entreprise vers ces nouvelles compétences sans oublier les bonnes pratiques qui ont fait le succès de l’entreprise.

Une Bibliothèque des Savoirs permettra de conserver, partager et améliorer tous ces savoirs (Savoir-être et Savoir-faire).

La bibliothèque des savoirs

Ces supports multimédias permettront d’apporter une réponse adaptée aux différentes approches pédagogiques nécessaires pour un transfert efficient des Savoirs (formateur & formé).

Fort de l’expérience de ses praticiens du Lean, XL Consultant s’est doté d’un « Proof of Concept » lui permettant de formaliser les savoirs lors de ses missions et accompagner ses Clients dans l’apprentissage du TWI 4.0.

Le transfert des Savoirs ne se limite pas à des supports multimédias, même bien faits. Les Managers doivent acquérir des compétences en gestion et transmission des savoirs. La formation en situation de travail sera privilégiée afin de garantir la pertinence et l’actualisation des savoirs transmis.

XL Consultants a construit un parcours pour ses clients dans la mise en place du TWI 4.0 afin de les accompagner dans cette transformation.

 

Lien Vidéo