Dans une démarche Excellence Opérationnelle, les changements nécessaires à la transformation doivent être portés par les équipes terrain ; une des clés du succès est donc, le facteur humain. Toutefois, le changement ne se décrète pas.

Amener les équipes à intégrer une culture de la remise en cause permanente et développer l’intelligence collective, afin de mener des améliorations simples ou complexes, nécessite le développement des compétences individuelles et collectives.

Instaurer une culture de l'Excellence Opérationnelle

Si vous êtes engagé dans une démarche Excellence Opérationnelle vous constatez, comme nous, le besoin de professionnaliser les métiers liés à l'Amélioration Continue et l'intérêt de mener un large projet de formation interne afin que chaque personne formée et certifiée devienne, de façon encore plus visible, un accélérateur de la performance de votre entreprise.

Cela concerne les managers Excellence Opérationnelle, pilotant la démarche ou menant des projets d’amélioration transverses (Black Belt), les animateurs de chantiers d’amélioration ou pilotes de projets simples (Green Belt) et les relais de l’amélioration continue sur le terrain (Yellow Belt).

Mené en étroite collaboration avec les directions de la formation, les universités internes et les directions opérationnelles, nous proposons le déploiement d’un programme global de formations certifiantes en 4 étapes.

1. Évaluer les besoins et définir les parcours de formation

L’objectif est de garantir, pour une population ciblée, l’acquisition de compétences sur la base des besoins inhérents à leurs missions et aux objectifs de votre organisation. Afin que ces « acteurs du changement » contribuent de façon active à l’atteinte des objectifs d’amélioration de votre entreprise (obtention de gains en termes de sécurité, qualité, délais, coût), nous vous proposons une démarche permettant d’installer, d’homogénéiser, de professionnaliser et de certifier les compétences Excellence Opérationnelle.

Cette phase de cadrage et d’évaluation permet de bien comprendre le contexte de l’entreprise, de situer le dispositif de formation dans ces enjeux, de définir les différents profils et les objectifs professionnels associés ainsi que leurs missions. Une implication conjointe des directions Formation, Excellence Opérationnelle et Métiers est un gage de réussite !

Cette phase passe souvent par des entretiens individuels auprès des futurs participants afin d’évaluer les attentes, le niveau des compétences actuelles, la compréhension de leurs (futures) missions et leur motivation. Des parcours de formation modulaires et adaptés, composés de blocs de compétences déclinant les missions, sont alors élaborés. Une large part est également donnée au recueil d’exemples, de situations, d’illustrations permettant par la suite de concevoir des modules adaptés au contexte de l’entreprise.

Nous nous assurons également que la ligne managériale soir bien impliquée et mobilisée sur ce type de dispositif, car ils devront mettre à disposition le temps et les ressources nécessaires en place.

2. Concevoir les parcours et les modules de formation Yellow Belt, Green Belt et Black Belt

L’ingénierie de formation fait appel aujourd’hui à des approches innovantes : quizz en ligne, vidéo, jeux ludiques et mises en situation, classes virtuelles…. Les participants sont partie prenante dans l’acquisition des compétences et les formations sont collaboratives et participatives.

Vivre des situations concrètes et apprendre par le jeu pendant les formations apportent réellement un plus. Les comportements, la culture Lean et les méthodes associées ne se maîtrisent que par la pratique : au-delà de l’apport théorique, une grand part du temps de formation est donnée à l’apprentissage et aux mises en situation (issues de votre entreprise ou non).

Il est préférable que les participants disposent de projets professionnels (sujet d’amélioration à mener au sein de leur entité) afin que la formation soit la plus profitable : ainsi le projet peut avancer au fur et à mesure du séquencement du parcours !

Le parcours de formation est évolutif et progressif : le niveau yellow belt (module 1) est intégré dans la formation Green Belt (modules 1 et 2), elle-même comprise dans la formation Black Belt (modules 1,2, 3 et 4).

Des blocs de compétences viennent compléter au fur et à mesure les parcours en fonction des niveaux souhaités. Des QCM à la fin de chaque module permettent de valider les connaissances au fur et à mesure de l’avancement.

3. Mettre en œuvre et piloter les parcours de formation

Les parcours de formation sont validés par une session test permettant des réajustements en cas de besoin : durée, pédagogie, intervenants… Il s’agit, avant le déploiement sur d’éventuelles vagues de sessions, de s’assurer que le niveau d’adaptation, le rythme et l’adhésion des participants sont acquis et pertinents.

Les participants acquièrent les compétences attendues en termes de savoir, de savoir-faire et de savoir-être. Une feuille de route des actions à mettre en place est établie avec le formateur à la fin de chaque module et un débriefing est réalisé dans le module suivant.

Des QCM viennent valider les acquis à la fin des modules si 70 % des réponses apportées sont bonnes. Le formateur XL assure un véritable tutorat auprès des participants et de leur projet : choix et délimitation des projets, avancement et difficultés rencontrées, apport méthodologique complémentaire, recadrage éventuel…

De même, nous remettons sous format électronique l’ensemble des supports, outils et fiches mémento afin qu’ils soient réutilisés « clé en main ». Un bilan des compétences acquises à la fin du parcours est établi par le formateur au vu des résultats des QCM, du niveau d’implication et du contenu des projets d’amélioration.

4. Certifier les compétences !

Enfin, après la fin du parcours de formation et la réalisation des projets d’amélioration des participants, des journées dédiées à la certification de compétences sont organisées. Les « candidats » sont préparés en amont et ils viennent présenter leurs travaux devant un « jury » constitué d’un membre de la direction, du responsable Excellence Opérationnelle et d’un consultant Black Belt d’XL Groupe.

Il s’agit pour eux de faire la démonstration que les méthodes et outils sont intégrés. Mais surtout que le projet répond bien aux enjeux et objectifs fixés, que les équipes ont été impliquées de façon active, en garantissant la pérennité des changements mis en place !

Sur cette dernière phase, la mobilisation des participants est forte car il s’agit d’une véritable reconnaissance professionnelle, preuve de la solidité des actions menées et des gains générés. Les réseaux Excellence Opérationnelle sont ainsi consolidés, légitimés et structurés au sein de l’entreprise.

La réussite d’un tel dispositif de formation certifiant passe par le respect des conditions suivantes :

  • Une démarche Excellence Opérationnelle claire, comprise et calée sur les enjeux de l’entreprise,
  • Des managers impliqués et mobilisés, en soutien hiérarchique et, sponsors du réseau Lean ou Lean Six Sigma
  • Des participants informés, évalués et motivés avant, pendant et après le parcours de formation.
  • Un cadrage et un pilotage du projet de formation afin de s’assurer de l’atteinte des objectifs pédagogiques et professionnels définis.

L’enjeu est la réussite d’une démarche de transformation durable par l’autonomie de vos équipes dans leur capacité à être des « accélérateurs du changement » !

Vidéo